vendredi 15 avril 2011

Conditions (Juin 2001)



Une des périodes les plus fastes et productives de ma vie que ce début d'année 2001, où je me sentis particulièrement en verve pour me lancer dans tout un tas de projets d'éditions de zines...

Rad Party s'apprêtant alors à fêter ses 10 ans d'existence, je voulus marquer le coup en scellant cette année d'autant de sorties que possible en essayant de tenir le rythme d'un zine par mois (ou au plus d'un tous les 2 mois), et cette traduction du mini-Comics de Nate Powell du même nom en fit partie. Comme pour Instantanés, son idée partit sous l'impulsion du moment après réception d'un énorme paquet de zines et comics auto-publiés qu'il m'avait fait parvenir suite à un courrier de ma part avec quelques Dollars glissés dedans en échange de ce qu'il pouvait me faire parvenir pour cette somme.

Adorant son trait, je m'étais empressé de lui proposer d'en traduire certaines sous forme de zines photocopiés. Je craignais un refus de sa part m'étant rendant compte après l'envoi de ma lettre de la tournure professionnelle qu'était en train de prendre sa carrière de dessinateur, mais sa réponse ne se fit pas attendre et il m'autorisa à utiliser les BD's de mon choix sans conditions particulières quant à leur utilisation et rétribution, à partir du moment où celles-ci restaient diffusées à la manière d'un simple zine.

Mon choix s'arrêta sur Conditions, une histoire courte d'une trentaine de pages dont j'aimais particulièrement la trame, le développement et dont les dialogues me parlèrent suffisamment pour que je me sente à-même d'en effectuer la traduction moi-même. Je me mis au boulot dés réception de sa lettre, et les planches en furent scannées, maquettées et lettrées en une petite dizaine de jours, puis imprimées dans la foulée. J'ai rarement bossé aussi vite sur un projet, et en fût tout autant surpris qu'une bonne partie de mon entourage ayant commencé à se poser de sérieuses questions sur ma santé tant physique que mentale vu la frénésie avec laquelle je me lançais dans la publication de toute sorte de zines en en oubliant toute notion de vie normale... 

40 pages A5 dont il fut tiré entre 200 et 300 exemplaires, imprimés en plusieurs fois au fil des ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire